Chandeleur : Foi et CrĂȘpes đŸ„ž

Hello les foodies,

Aujourd’hui c’est la Chandeleur. Moi je l’appelle : « la fĂȘte des crĂȘpes’ » (benn oui les crĂȘpes aussi ont leur fĂȘte, c’est sacrĂ© la crĂȘpe 😉).

Mais ou est le rapport avec la foi me diriez vous đŸ€·â€â™€ïž. La Chandeleur en effet trouve son origine dans un mĂ©lange de traditions paĂŻennes et religieuses. Je vous conte l’une d’entre elle : L’histoire raconte une antique coutume romaine selon laquelle deux garçons entraient dans une grotte sombre symbole de mort, et par le sacrifice d’un bouc symbole de la fĂ©conditĂ© retrouvĂ©e, on purifiait l’annĂ©e et on rendait possible une nouvelle annĂ©e de vie. Cette tradition Ă  Ă©tĂ© associĂ©e Ă  la festa Candella Rome (on allumait des cierges Ă  minuit et on mangeait des galettes de cĂ©rĂ©ales pour invoquer le retour du soleil 🌅).

Des siĂšcles passĂšrent et ses fĂȘtes paĂŻennes qui Ă©taient encore trĂšs prĂ©sentes ça et lĂ  ne plurent pas Ă  l’Eglise. Le pape Gelas dĂ©cide d’en finir avec ces pratiques ancestraux et frappe un grand coup en instituant la fĂȘte de la prĂ©sentation de JĂ©sus au temple le 2 FĂ©vrier. Elle deviendra vite en mĂȘme temps la fĂȘte de la purification de Marie. En fait selon la tradition juive le premier garçon nĂ© d’une famille doit ĂȘtre prĂ©sentĂ©e au temple de JĂ©rusalem 40 jours aprĂšs sa naissance et ĂȘtre rachetĂ© par l’offrande de deux tourterelles. C’est Ă  cette occasion que Marie croise un vieillard SimĂ©on qui va prendre le Christ entre ses bras et l’annoncer comme lumiĂšre pour Ă©clairer les nations. Et si vous ĂȘtes bons en calculs, 40 jours aprĂšs NoĂ«l c’est le 2 FĂ©vrier pile- poil.

A partir du Ve siĂšcle donc, des coutumes se dĂ©veloppent : les chrĂ©tiens viennent chercher une chandelle Ă  l’Eglise et la ramĂšne chez eux en veillant bien Ă  ce qu’elle ne s’éteigne pas. Le cierge rappelle la lumiĂšre du Christ qui protĂšge le foyer et les rĂ©coltes.

Okay, traditions traditions, viens en aux crĂȘpes 😅.

Voila donc plus haut vous avez lu les romains mangeaient des galettes de cĂ©rĂ©ales pour cĂ©lĂ©brer le soleil. La crĂȘpe Ă  ainsi perdurĂ© Ă  travers les Ăąges comme reprĂ©sentation gastronomique de l’astre solaire. Mais ce n’est pas tout. A l’époque oĂč la chandeleur avait Ă©tĂ© instituĂ©e, dĂ©but FĂ©vrier reprĂ©sentait le moment de l’annĂ©e ou les semailles divers commençaient, et les paysans Ă©taient trĂšs superstitieux. Ils pensaient que s’ils ne faisaient pas de crĂȘpes, le blĂ© serait de mauvaise qualitĂ© l’annĂ©e suivante. On se servait donc de la farine excĂ©dentaire de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente, pour confectionner des crĂȘpes qui Ă©taient le symbole de la prospĂ©ritĂ© pour les cultures Ă  venir. Il se dit aussi que le fameux pape Gelas 1er rĂ©compensait les chrĂ©tiens venus dĂ©poser des chandelles Ă  Rome en leur offrant devinez ???  Des crĂȘpes.

Toutes ces traditions expliquent donc pourquoi on mange des crĂȘpes Ă  la chandeleur selon la croyance populaire donc pour se faire porter chance et bonheur toute l’annĂ©e đŸ€—.

Mais entre nous le bonheur, la chance, cela ne dĂ©pend pas des crĂȘpes. Cela dĂ©pend de votre FOI.

Les crĂȘpes sur les photos ont Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©es par Miah. Vous pouvez la contacter pour toutes vos commandes de crĂȘpes au 66046241.

Hermione AHAMIDE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

w

Connexion Ă  %s